Document sans nom

 

80 pages - 9,5 €

Format : 14 x 20,5

ISBN : 2 904227 39 3

Parution : 1989
Luciano Canfora 
 
La Démocratie comme violence
 
Traduit par Denise Fourgous


« Bien que l'égalité, dans son degré le plus extrême, se confonde avec la liberté », dans la réalité – disait Tocqueville – « le goût que les hommes ont pour la liberté et celui qu'ils ressentent pour l'égalité sont deux choses inégales » ; « la liberté donne, de temps en temps, à un certain nombre de citoyens de sublimes plaisirs; l'égalité fournit chaque jour une multitude de petites jouissances à chaque homme ».
C'est justement le tableau que l'auteur anonyme de la Constitution d'Athènes a esquissé à propos de la cité démocratique par excellence, Athènes. Là, à son avis, les jouissances de l'égalité ont tué, grâce à la démocratie, le plaisir sublime de la liberté.
S'appuyant sur une relecture de ce texte, Luciano Canfora déroule le fil conducteur qui relie les républiques antiques aux démocraties modernes et constate l'antinomie toujours renaissante entre élan démocratique et désir de liberté.
Y a-t-il donc entre les deux idées dominantes de la pensée politique occidentale une opposition inconciliable?

Luciano Canfora est né en 1942 à Bari - Italie. Spécialiste d'histoire et des littératures anciennes, il a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels : Tucidide continuato (1970), La biblioteca scomparsa (1986) que nous avons publié en 1988 sous le titre : La véritable histoire de la bibliothèque d'Alexandrie. La tolérance et la vertu, de l'usage politique de l'analogie (1989).

Luciano Canfora dirige la revue Quaderni di Storia.

Du même auteur...
   

© Copyright 2008 - Creativauz - Jasa Pembuatan Website